Bulletin d'actualités | | 05/01/2022 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Dans une déclaration, le gouvernement de Birmanie a annoncé que la fermeture de la frontière en raison du coronavirus sera prolongée jusqu’au 31 janvier 2022. Aucune demande de visa ne sera traitée avant cette date.

La fermeture des frontières est prolongée

Comme la plupart des autres pays, la Birmanie avait également fermé ses frontières suite à l’épidémie mondiale de coronavirus. Bien que de nombreux pays aient depuis rouvert la plupart de leurs frontières, ce n’est toujours pas le cas pour la Birmanie. Le 1er janvier 2022, le gouvernement de la Birmanie a annoncé que la fermeture des frontières serait prolongée jusqu’au 31 janvier. Selon le gouvernement de la Birmanie, cette mesure est nécessaire pour assurer la sécurité et la santé de la population. Jusqu’au 31 janvier, les voyageurs étrangers ne sont pas les bienvenus en Birmanie. Seuls les voyageurs ayant une raison urgente de se rendre en Birmanie peuvent demander une exception afin d’être admis.

Demande de visa possible

La décision du gouvernement de la Birmanie signifie donc que les visas pour Birmanie ne sont pas encore accordés. Une demande peut être faite en ligne comme d’habitude, mais elle sera alors mise en attente. Dès que les frontières seront ouvertes et que la Birmanie recommencera à accorder des visas de tourisme, la demande sera traitée automatiquement. Le gouvernement n’a pas encore annoncé de changements concernant le visa touristique en ligne. Cela signifie que l’on peut rester dans le pays avec le visa Birmanie pour un maximum de 28 jours. La durée de validité du visa est 90 jours.

Réouverture reportée

C’est la deuxième fois que la date de réouverture des frontières est reportée. Les frontières étaient censées ouvrir le 30 novembre 2021, mais la date a été reportée au 31 décembre. Elle a maintenant été reportée au 31 janvier. Début novembre 2021, le gouvernement de la Birmanie avait annoncé son intention de rouvrir le pays au tourisme. Des accords de voyage avec les pays voisins étaient déjà en place et des assouplissements à grande échelle ont été apportés à la politique intérieure du coronavirus. Le système de visa serait également réactivé, permettant aux touristes de demander leur visa en ligne. Le gouvernement de la Birmanie espère rouvrir le pays aux touristes au début de 2022.

Problèmes internes

Reste à savoir si la réouverture des frontières aura beaucoup d’effet sur le tourisme dans le pays. La Birmanie doit encore faire face à des troubles à grande échelle. Depuis le coup d’État du début de l’année 2021, le gouvernement militaire s’est engagé dans une lutte sanglante avec des groupes locaux réclamant le rétablissement de la démocratie. Dans le passé, les régions frontalières de la Birmanie étaient particulièrement dangereuses pour les touristes, mais depuis le coup d’État, d’autres régions de la Birmanie connaissent ainsi des affrontements réguliers entre l’armée et les groupes de résistance.

Néanmoins, le gouvernement de la Birmanie espère attirer les touristes dans le pays grâce à des campagnes. La Birmanie est une destination de vacances populaire, notamment pour les voyageurs en provenance de Chine et le gouvernement de la Birmanie espère que ce flux de touristes reprendra dès que possible. L’économie déjà faible de la Birmanie a beaucoup souffert de la pandémie du coronavirus et du coup d’État. Le secteur du tourisme, l’une des parties les plus importantes de l’économie, est pratiquement à l’arrêt.