Bulletin d'actualités | | 27/08/2021 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Cuba a également pris des mesures pour lutter contre le coronavirus. Ces mesures affectent les voyages touristiques dans le pays. Lisez ici l’état actuel des choses concernant les voyages à Cuba et comment vous pouvez demander le visa obligatoire.

Covid-19 à Cuba : Les chiffres

Cuba a réussi à maintenir le nombre d’infections du coronavirus relativement bas l’année dernière. Récemment, le nombre d’infections et de décès a augmenté de façon spectaculaire. Le pays a jusqu’à présent signalé 602 526 infections et 4 710 décès dus au coronavirus. Début juillet, Cuba enregistrait 6 000 nouvelles infections par jour. Environ, la moitié de toutes les infections ont eu lieu dans la province de Matanzas. Dans l’une de ses émissions télévisées quotidiennes, début juillet, le directeur national de l’épidémiologie, le Dr Francisco Durán, a déclaré que la situation du coronavirus à Cuba était pire que jamais.

Le nombre d’infections à Cuba est en hausse depuis le début de l’année. Contrairement à d’autres pays, Cuba a décidé d’utiliser des vaccins qu’elle produit elle-même. Le principal vaccin utilisé à Cuba est le vaccin Abdala, qui, selon les tests les plus récents, est efficace à 92 % contre le coronavirus, ce qui le place au même niveau que Pfizer et Moderna. 43,7 % de la population a reçu au moins un vaccin, 27,6 % de la population est entièrement vaccinée. Le gouvernement cubain prévoit de vacciner l’ensemble de la population cette année. Cependant, le pays souffre également de l’embargo américain très strict qui est en place depuis 1960. Selon le gouvernement cubain, l’embargo rend plus difficile l’achat des matériels médicaux nécessaires.

Voyager à Cuba : tests PCR obligatoires

En novembre 2020, Cuba a ouvert ses frontières au tourisme. Toutefois, en raison de la forte augmentation du nombre d’infectés, il faut faire attention. En ce moment, il y a également de fortes protestations dans certains endroits du pays. Si vous vous rendez à Cuba, vous devrez respecter un certain nombre de mesures.

Depuis le 10 janvier 2021, tous les voyageurs à destination de Cuba doivent être en mesure de présenter un résultat négatif d’un test PCR. Le résultat de ce test ne doit pas dater de plus de 72 heures. À l’arrivée, un test PCR sera à nouveau effectué. Aucune exception n’est faite pour les enfants. En outre, toute personne qui se rend à Cuba doit remplir une déclaration de santé, dans laquelle elle doit notamment indiquer son adresse résidentielle à Cuba. Depuis le 1er décembre 2020, il existe une surcharge « sanitaire » de 30 dollars sur tous les billets d’avion à destination de Cuba. Tous les voyageurs doivent contracter une police d’assurance spéciale Covid-19.

Mesures de quarantaine et mesures contre le coronavirus

Les voyageurs doivent subir une quarantaine après leur arrivée dans un établissement désigné par le gouvernement (tel qu’un hôtel accrédité à cette fin). Cette quarantaine dure jusqu’à ce qu’un deuxième test PCR soit effectué (généralement le cinquième jour). Si ce test est également négatif, le voyageur est libre de circuler dans le pays. En cas de résultat positif, le voyageur est obligé de se rendre à l’hôpital ou dans une installation de quarantaine, même si le test PCR effectuée 72 heures avant le départ était négatif. Les frais du séjour à l’hôpital doivent être payés par le voyageur (par carte de crédit).

Le port d’un masque est obligatoire dans les lieux publics, tout comme le maintien d’une distance de 1,5 m. Le nombre de personnes pouvant se trouver dans un magasin à un moment donné est limité, ce qui peut entraîner des files d’attente.

Un couvre-feu est en vigueur dans la région de La Havane de 21 heures à 5 heures du matin. Les restaurants sont uniquement autorisés à livrer des aliments et les aliments peuvent être récupérés. Les bars, discothèques, cinémas, théâtres, terrains de sport et autres installations de loisirs sont fermés. Les transports publics sont suspendus de 21 heures à 5 heures du matin. Il est interdit de se trouver dans les parcs et autres lieux publics après 19 heures. Les transports publics ne permettent pas de se déplacer entre La Havane et les autres parties du pays. Des contrôles et des restrictions aux limites de la ville sont également à prévoir pour les véhicules privés. Il peut y avoir des pénuries de nourriture quotidienne et de médicaments.

Demande de visa Cuba

Outre le test PCR obligatoire, les voyageurs se rendant à Cuba doivent également avoir en leur possession un visa Cuba. Le visa Cuba est une carte qui peut être demandée en ligne. Tous les résidents de l’Union européenne qui se rendent à Cuba ont besoin d’un visa, de même que les voyageurs néerlandais et belges. Même les mineurs doivent avoir leur propre visa.

Le visa Cuba comporte une ligne de déchirement au milieu. Après approbation, le visa est envoyé par la poste. Cette carte doit être apportée à Cuba. À l’arrivée à Cuba, une partie du visa papier est déchirée. En quittant le pays, l’autre partie sera prise.

Le visa Cuba est valable pour 30 jours. Contrairement aux visas pour certains autres pays, la validité du visa cubain ne commence qu’à l’arrivée dans le pays et non à la délivrance du visa. Après l’arrivée, le visa pour Cuba peut être prolongé, si nécessaire, de 30 jours, pour une validité totale de 60 jours.