Bulletin d'actualités | | 23/08/2021 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Le Sultanat d’Oman a annoncé que les voyageurs entièrement vaccinés de tous les pays seront à nouveau admis à partir du 1er septembre 2021. Outre les mesures contre le coronavirus, les voyageurs français et belges doivent également tenir compte d’autres conditions d’entrée dans le pays, telles que la possession d’un visa Oman valide.

Les chiffres du coronavirus à Oman n’ont jamais été aussi bas

L’annonce du gouvernement omanais n’est pas une surprise totale. Le pays semble avoir le coronavirus sous contrôle. Le nombre de nouvelles infections et de décès dans le pays n’a jamais été aussi bas. Le 30 août, Oman rapportait une moyenne de 107 nouveaux cas de COVID-19 et sept décès par jour, une forte baisse par rapport à juin et juillet, où le pays enregistrait des centaines de nouvelles infections par jour. En conséquence, Oman a déjà mis en œuvre de nombreux assouplissements dans ses mesures de COVID-19 nationales. Le gouvernement a récemment levé le couvre-feu national et envisage de permettre à nouveau la tenue de grands rassemblements telle que les prières du vendredi.

Avec l’annonce de la réouverture des frontières, des mois d’incertitude semblent enfin avoir pris fin. Depuis l’épidémie du coronavirus, Oman a fermé et rouvert ses frontières à plusieurs reprises. La dernière fois, c’était en avril 2021, pendant le ramadan.

Formalités d’entrée pour voyager à Oman

Après tout ce travail acharné, Oman veut évidemment maintenir ses chiffres du coronavirus aussi bas que possible. Bien que les voyages à destination d’Oman soient à nouveau possibles, il y a un certain nombre de mesures à prendre en compte pour entrer dans le pays.

La principale exigence pour les voyageurs qui souhaitent entrer en Oman à partir du 1er septembre est d’avoir un certificat de vaccination avec un code QR qui prouve que les voyageurs ont été entièrement vaccinés. Ce certificat de vaccination doit être téléchargé sur la plateforme omanaise « Tarassud+ » avant le départ. Le second vaccin doit être administré au moins 14 jours avant le départ. Les voyageurs doivent avoir été vaccinés avec un vaccin approuvé à Oman. Il s’agit actuellement d’AstraZeneca, Pfizer, Sputnik V et Sinovac, bien que la liste puisse être étendue à l’avenir.

Les personnes se rendant à Oman sur un vol international long (minimum 8 heures) qui ont subi un test PCR avec un résultat négatif avant le départ (dans les 96 heures) ne devront pas subir de quarantaine. Les voyageurs effectuant des vols plus courts (c’est-à-dire de moins de 8 heures) doivent être en mesure de présenter un résultat de test négatif ne datant pas de plus de 72 heures. Les voyageurs qui ne peuvent pas fournir le résultat d’un test PCR doivent effectuer un test à leur arrivée, à leurs propres frais. Ils recevront ensuite un bracelet électronique jusqu’à ce que le résultat du test soit reçu. Si le résultat est positif, le voyageur doit passer 10 jours en quarantaine. Les voyageurs âgés de 18 ans et moins qui ne peuvent pas être vaccinés en raison d’un état pathologique ne sont pas tenus d’avoir un certificat de vaccination ou un résultat de test PCR.

Les frontières avec les Émirats arabes unis sont également ouvertes

Le gouvernement omanais a aussi annoncé la réouverture des frontières terrestres avec les Émirats arabes unis. Les voyageurs terrestres doivent également être entièrement vaccinés et avoir un résultat négatif au test PCR. En raison des frontières terrestres communes, les Émirats et Oman sont très importants l’un pour l’autre en matière de tourisme. Oman, en particulier, espère que son propre secteur touristique se redressera à la suite de cette décision.

Cependant, il y a un problème potentiel. Comme mentionné précédemment, le Sultanat d’Oman n’accepte que les voyageurs entièrement vaccinés qui ont été vaccinés avec un vaccin accepté dans le Sultanat. Cependant, aux Émirats, ils utilisent principalement le vaccin chinois Sinopharm, qui ne figure pas actuellement sur la liste des vaccins acceptés à Oman.

Visa Oman est obligatoire

Bien que le Sultanat d’Oman accueille à nouveau tous les voyageurs, il reste obligatoire de demander un visa pour les personnes originaires de pays qui ne bénéficient pas de l’exemption de visa. Cela vaut également pour la France et la Belgique. Un visa Oman peut être demandé en ligne par le formulaire de demande numérique et coûte 84,95 € par personne. Ici aussi, cependant, un certain nombre de conditions s’appliquent. Le e‑visa Oman ne convient que pour les voyages touristiques. Le passeport utilisé pour la demande doit être valable au moins six mois et ne peut contenir aucun timbre israélien. Un hôtel et un billet de sortie doivent être réservés avant l’arrivée.