Bulletin d'actualités | | 12/01/2022 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Grâce à un nouveau programme de visa entré en vigueur en 2021, l’Oman délivre des visas à long terme aux personnes qui investissent dans l’économie omanaise.

Visa de dix ans pour les investisseurs

En septembre 2021, le gouvernement omanais a annoncé un nouveau type de visas pour les investisseurs. Il existe deux types de ce visa : celui qui est valable pour cinq ans et celui qui est valable pour dix ans. Les deux types de visa sont renouvelables. Ce visa n’est accessible qu’aux personnes qui investissent une somme d’argent considérable dans l’économie omanaise. Pour bénéficier du visa de cinq ans, le demandeur doit remplir l’une des conditions suivantes :

  • Investissez un minimum de 250 000 rials omanais (572 725 euros) dans une entreprise d’Oman ou dans des obligations d’État.
  • Acheter un bien immobilier d’une valeur d’au moins 250 000 rials omanais
  • Prendre sa retraite à Oman après avoir travaillé dans le pays pendant une période plus longue

Les conditions suivantes s’appliquent au visa de dix ans :

  • Investir un minimum de 500 000 rials omanais (1 143 678 euros) dans une entreprise d’Oman ou dans des obligations d’État.
  • Acheter un bien immobilier d’une valeur d’au moins 500 000 rials omanais
  • Création d’une entreprise employant au moins 50 personnes de nationalité omanaise.

À ce jour, 26 personnes ont reçu un visa d’investisseur. Qais bin Mohammed al Yousef, le ministre omanais du Commerce, de l’Industrie et de l’Investissement, a souligné l’importance d’un climat d’investissement attractif pour l’économie omanaise. Ce visa permet aux investisseurs de s’installer dans le pays avec leur famille, ce qui encourage les investissements à long terme. Cela se traduit par davantage d’emplois pour les travailleurs omanais.

L’importance d’un système de visa simple pour l’économie omanaise se reflète également dans le visa touristique. Le visa touristique pour Oman est un visa électronique (e-visa) qui peut être demandé entièrement en ligne. Le visa est généralement délivré dans un délai d’une semaine et coute 44,95 €.

L’économie omanaise se redresse

L’économie omanaise se rétablit rapidement de l’épidémie du coronavirus et de la crise pétrolière de 2020. Les prix du pétrole ont fortement augmenté en 2021, ce qui est une bonne nouvelle pour le pays d’Asie occidentale qui dépend largement des revenus du pétrole. La pandémie du coronavirus a durement touché Oman. En 2019, Oman a accueilli plus de 3 millions de touristes. Ce nombre a considérablement diminué en raison de la fermeture des frontières. Oman a ouvert et fermé ses frontières à plusieurs reprises. Le 1er septembre 2021, le Sultanat d’Oman a ouvert ses frontières de manière permanente aux touristes de tous les pays complètement vaccinés.

Bien que le nombre de touristes se rendant dans le pays soit encore inférieur à celui d’avant la pandémie, le gouvernement omanais prévoit une reprise du secteur du tourisme en 2022. Oman s’efforce depuis des années de diversifier son économie. Le gouvernement estime que le pays est trop dépendant du pétrole. Le tourisme est l’un des secteurs qu’Oman souhaite développer de manière significative. En 2019, le tourisme a représenté quelque 1,2 milliard de rials (environ 2,7 milliards d’euros). Le gouvernement omanais espère que d’ici 2040, les revenus du tourisme s’élèveront à approximativement 9 milliards de rials (environ 20 milliards d’euros) par an.