Bulletin d'actualités | | 27/08/2021 | Temps de lecture : ± 4 minutes

L’Inde est un pays vaste et trépidant. Avec plus de 1,3 milliard d’habitants et de nombreuses langues et cultures différentes, le pays peut rapidement devenir écrasant. Lisez ces 5 conseils pratiques pour voyager en Inde, et n’oubliez pas de demander votre visa Inde à temps.

1 : Méfiez-vous des escrocs

L’Inde est un pays très populaire auprès des touristes. Malheureusement, les escrocs essaient parfois d’en profiter. Il ne suffit pas de savoir qu’il existe des escrocs en Inde. C’est le cas dans presque tous les pays. Vous devez également savoir quelles sont les escroqueries les plus courantes afin de pouvoir les reconnaître rapidement. Par exemple, les chauffeurs de taxi peuvent délibérément passer devant votre hôtel et essayer de vous convaincre qu’un autre hôtel (beaucoup plus loin) est meilleur. À Delhi et à Mumbai, on trouve parfois de fausses gares pour les billets de train, par exemple. Près des temples et des mosquées, un « croyant » peut vous donner un point rouge sur le front en guise de « bénédiction » sans rien demander et vous demander ensuite un petit don.

2 : Soyez prêt pour le « Delhi Belly »

Il est si courant que de nombreux touristes en Inde le considèrent comme inévitable : le tristement célèbre « Delhi Belly ». Cette expression fait référence aux problèmes d’estomac que rencontrent les voyageurs à cause de l’eau et de la nourriture en Inde. Pour certains, cela est dû aux nombreuses épices présentes dans la nourriture indienne, mais c’est aussi généralement dû à des bactéries résultant d’une mauvaise hygiène. « Delhi Belly » peut entraîner une diarrhée sévère. Une fois que l’on est atteint de cette maladie, il est difficile d’aller à la pharmacie car on passe la plupart du temps au lit ou aux toilettes. Il est donc bon d’être proactif. Apportez des médicaments contre la diarrhée, tels qu’un réhydrateur oral (SRO en abrégé). Pour minimiser les risques de contracter la « Delhi Belly », prenez quelques précautions : ne buvez pas d’eau du robinet, ne mangez des fruits et légumes frais que si vous pouvez les éplucher, ne mangez pas de glace et lavez-vous régulièrement les mains avec du savon ou un désinfectant.

3 : Adaptez vos vêtements à l’environnement

L’Inde est un pays chaud. En été, les températures peuvent facilement dépasser les 35 degrés Celsius. On peut être tenté de penser à s’habiller légèrement pour cette raison. Toutefois, cela n’est pas recommandé, surtout pour les femmes. L’Inde est un pays conservateur. Porter une mini-jupe ou un T-shirt moulant n’est souvent pas apprécié. Ce n’est pas interdit, mais si vous ne voulez pas attirer inutilement l’attention, il est préférable de porter un pantalon long et une chemise qui couvre les épaules. L’avantage est qu’il est également plus facile d’entrer dans les temples et les mosquées. Dans ces endroits, il est obligatoire de se couvrir.

4 : Soyez prêt à marchander

En France ou en Belgique, le marchandage n’est généralement pas la norme. On peut supposer que le prix indiqué par un commerçant est le prix auquel il s’attend. Ce n’est pas le cas en Inde. Le marchandage est la chose la plus normale au monde. Les touristes doivent notamment veiller à ne pas surpayer les produits ou les services. Les touristes sont considérés comme des proies faciles car, d’une part, ils ont beaucoup plus d’argent que la population locale et, d’autre part, parce que beaucoup d’entre eux préfèrent ne pas marchander, en partie pour ne pas paraître impolis, mais aussi parce que le marchandage n’est pas une évidence dans leur pays. Le résultat est que beaucoup d’entre eux dépensent plus pendant leur voyage que nécessaire. Soyez donc prêt à marchander, mais n’oubliez pas que cela doit toujours être fait de manière polie. Le marchandage n’est pas un combat avec un vainqueur, mais plutôt une négociation amicale. Bien sûr, il ne faut pas marchander sur tout, y compris les petits achats comme les snacks ou les boissons non alcoolisées.

5 : Demandez votre visa pour l’Inde en ligne

Le visa pour l’Inde peut être demandé en ligne. Il n’est pas nécessaire de se rendre à l’ambassade de l’Inde à La Haye. Au lieu de cela, on remplit le formulaire de demande en ligne. Ce visa se décline en trois variantes : le visa « eTourist », le visa « eBusiness » et le visa « eMedical ». Le visa eTourist est valable 365 jours et peut être utilisé pour un nombre illimité de voyages en Inde. Chaque séjour ne peut dépasser 90 jours (180 jours pour les voyageurs d’affaires). Veuillez noter que le visa électronique permet d’arriver à un nombre limité d’endroits. Le formulaire de demande de visa pour l’Inde est relativement long et requiert des informations très précises. Prenez donc le temps de le remplir correctement pour éviter le rejet de la demande.