Bulletin d'actualités | | 23/11/2021 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Chaque année, des millions de personnes se rendent aux États-Unis pour célébrer Thanksgiving en famille et entre amis. Les voyageurs internationaux sont à nouveau autorisés à se rendre aux États-Unis depuis le 8 novembre. Les personnes qui souhaitent de s’y rendre pour Thanksgiving doivent faire une demande de visa ou d’ESTA. Préparez-vous à de grandes foules et demandez votre ESTA à temps.

Jour de l’Action de grâce

Thanksgiving étant une véritable fête de famille, les aéroports et les routes américaines sont toujours très fréquentés à cette période. L’année dernière, le nombre de visiteurs internationaux est resté faible en raison de la crise de coronavirus. Cependant, maintenant que les restrictions sur les voyages ont été levées, les voyages aux États-Unis sont réservés en grand nombre. Delta Air Lines a déjà annoncé qu’elle prévoyait de transporter près de trois fois plus de voyageurs à Thanksgiving qu’en 2020. L’administration américaine de la sécurité des transports attend quelque 2 millions de voyageurs par jour dans les aéroports américains.

Le fait qu’il soit relativement facile de se rendre aux États-Unis pour les voyageurs européens explique également le grand nombre de réservations ; en théorie, il suffit d’obtenir un ESTA et des billets d’avion. Contrairement au visa, l’ESTA est souvent accordé en quelques heures.

Besoin d’un test de dépistage de coronavirus et d’un certificat de vaccination ?

En général, aucun test de coronavirus ou certificat de vaccination n’est requis pour les vols intérieurs aux États-Unis. Toutefois, les voyageurs étrangers qui se rendent aux États-Unis avant Thanksgiving doivent être en possession des deux certificats. Seuls les voyageurs entièrement vaccinés sont les bienvenus aux États-Unis. Cela signifie que seuls les voyageurs qui ont reçu deux vaccins (ou une injection du vaccin Johnson et Johnson) peuvent se rendre aux États-Unis. Les voyageurs qui n’ont reçu qu’une seule dose du vaccin et qui n’ont pas encore reçu leur deuxième vaccination en raison d’une infection de coronavirus récente, par exemple, ne seront pas admis. Pas même avec un certificat de récupération. Il existe un nombre limité d’exceptions, par exemple pour les enfants de moins de 18 ans. Il n’est pas nécessaire qu’ils soient entièrement vaccinés.

En plus de la preuve de vaccination, un résultat négatif d’un test PCR est également requis pour voyager aux États-Unis. Le test doit être effectué au plus tard trois jours avant le départ. Dans tous les aéroports américains, le port d’un masque est obligatoire.

Conseils pour voyager à l’occasion de Thanksgiving

L’une des conséquences du Coronavirus est que de nombreux aéroports américains n’ont pas assez de personnel pour gérer la croissance explosive du nombre de vols réservés. Cela provoque de longues files d’attente et ce sera encore plus le cas à l’approche de Thanksgiving. En gardant à l’esprit les conseils suivants, vous réduirez la probabilité de problèmes.

1 : Ayez un plan B

Plusieurs compagnies aériennes américaines ont dû annuler des vols cette année, laissant les voyageurs bloqués dans les aéroports. Vérifiez toujours à l’avance s’il existe des itinéraires alternatifs vers votre destination. Parfois, il n’est pas nécessaire d’attendre des heures, voire des jours, pour le départ de votre vol initial. Un itinéraire alternatif peut nécessiter plus de temps de vol, mais ce temps est rapidement récupéré si vous pouvez partir plus tôt.

2 : Se familiariser avec les règlements de la TSA

La « Transportation Security Administration », mieux connue sous le nom de TSA, est responsable de la sécurité des voyageurs qui se déplacent en avion à l’intérieur ou à destination des États-Unis. Cette agence a été créée après les attentats du 11 septembre 2011. La TSA a des règles strictes sur ce que vous pouvez ou vous ne pouvez pas emporter dans vos bagages. De nombreux voyageurs qui se rendent aux États-Unis pour Thanksgiving souhaitent emporter de la nourriture et/ou des boissons pour le festin. Il existe des règles différentes pour les bagages à main et les bagages en soute. Par exemple, vous n’êtes pas autorisé à apporter à bord des liquides tels que de la sauce ou du vin, mais les gâteaux et autres pâtisseries sont autorisés.

3 : Prenez la route à l’heure

L’association américaine des automobilistes (AAA) prévoit que plus de 48 millions américains seront sur la route pour Thanksgiving. Cela entrainera de longs embouteillages. Il est donc important de prendre la route à l’heure. Les recherches indiquent que si vous devez être sur la route pour Thanksgiving, il est préférable de le faire entre 21 heures le mercredi précédant Thanksgiving et 11 heures le jour même de Thanksgiving.

4 : Demandez l’ESTA à temps

Bien qu’un ESTA soit accordé en moyenne dans un délai de trois jours, il est toujours sage de soumettre votre demande à temps. Il est recommandé de demander votre ESTA dès que vous avez planifié vos vacances aux États-Unis. En effet, un ESTA est valable pendant deux ans.. Même si votre voyage ne peut avoir lieu, vous pourrez toujours voyager à l’avenir avec le même ESTA (à condition que le passeport avec lequel l’ESTA a été demandé soit toujours valide). Avec un ESTA, vous pouvez rester aux États-Unis pendant un maximum de 90 jours par voyage.

Si, pour une raison quelconque, vous avez besoin d’un ESTA à la dernière minute, vous pouvez demander une demande urgente. En moyenne, le délai est de 60 minutes.