Bulletin d'actualités | | 11/03/2021 | Temps de lecture : ± 6 minutes

Avec une superficie de près de 10 millions de km², les États-Unis sont l’un des plus grands pays du monde. Il n’est donc pas si facile de planifier un voyage en voiture à travers les États-Unis. Le pays a beaucoup à offrir en raison de sa taille et de la diversité de sa nature et de sa culture. Cet article présente un itinéraire possible le long des sites incontournables et décrit les conseils à prendre en compte avant de commencer votre road trip, notamment la demande d’un permis de voyage.

Transport et permis de conduire

Pour voir beaucoup, vous devrez parcourir de longues distances. Lorsque vous faites un voyage en voiture, vous pouvez décider de ce que vous voulez voir et quand. En ce qui concerne la signalisation, les panneaux indiquent clairement où vous devez aller et chaque sortie est numérotée. Les routes américaines sont larges et même dans les agglomérations, vous trouverez plusieurs voies les unes à côté des autres. Veuillez noter que vous pouvez doubler sur le côté droit de la route sur les autoroutes et que vous êtes autorisé à tourner à droite à un feu rouge, sauf indication contraire.

En principe, un permis de conduire français ou belge devrait suffire pour louer une voiture, mais il est sage d’être prudent et d’acheter un permis de conduire international avant le départ. Il s’agit d’une traduction de votre permis de conduire officiel en plusieurs langues. Dans un certain nombre de pays hors de l’UE, on peut vous demander un permis de conduire international. Le permis de conduire international n’est valable qu’en combinaison avec votre permis de conduire fraçais ou belge. Veuillez noter que l’âge minimum pour louer une voiture aux États-Unis est de 21 ans et qu’il y a un supplément par jour pour les conducteurs de moins de 25 ans. Le paiement doit être effectué par carte de crédit. Si vous ou vos compagnons de voyage préférez ne pas conduire, il est toujours possible d’entreprendre un voyage en groupe. Les documents nécessaires pour entrer aux États-Unis en tant que citoyen français ou belge sont un passeport valide et un ESTA ou un visa US.

Excursion côte ouest américaine

Une excursion bien connue consiste à longer la côte ouest des États-Unis, en passant par les États de Californie, du Nevada, de l’Utah et de l’Arizona. Si nous jetons un coup d’œil à la carte, nous constatons que, géographiquement, seul l’État de Californie est situé sur la côte ouest. Toutefois, le terme est souvent utilisé pour désigner les États du Nevada, de l’Utah et de l’Arizona. Ce voyage commence à San Francisco. Si vous conduisez vers l’est depuis San Francisco, vous trouverez un grand nombre de parcs nationaux. Il est sage de planifier à l’avance les parcs nationaux que vous souhaitez visiter. Après avoir visité un ou plusieurs des parcs nationaux, vous pouvez poursuivre votre voyage en direction de Las Vegas et de la ville côtière de Los Angeles, où tout est grand, grand, grand. L’autoroute qui longe le littoral vous ramènera ensuite à San Francisco, où votre excursion prend fin.

Ainsi, que vous souhaitiez explorer Los Angeles en ville ou admirer sa beauté naturelle, cet aller-retour a tout pour vous plaire. La visite peut également être prolongée si vous disposez de plus de temps. Dans ce cas, vous pourriez aller plus loin dans les terres, au Colorado ou au Nouveau-Mexique. Voici quelques-uns des points forts que l’on peut trouver sur l’itinéraire. Outre les attractions énumérées ci-dessous, il existe de nombreux autres parcs nationaux et villes le long de l’itinéraire qui méritent d’être visités.

San Francisco

San Francisco est un bon point de départ et d’arrivée pour votre voyage. La ville est située sur la péninsule de San Francisco qui porte le même nom. Avec des attractions touristiques telles que le Golden Gate Bridge, Chinatownet l’île d’Alcatraz, la ville est une attraction populaire pour les vacanciers. Le Golden Gate Bridge est un pont suspendu emblématique d’une longueur impressionnante de 1 970 mètres, achevé en 1937. Sa couleur frappante et son énorme longueur font du pont l’un des symboles les plus reconnaissables de San Francisco. Depuis le pont, vous avez une vue magnifique sur la ville. Il en va de même pour l’île d’Alcatraz, que vous pouvez visiter en ferry. Si vous y êtes de toute façon, une visite de l’ancienne prison s’impose. N’oubliez pas que les billets doivent être achetés longtemps à l’avance.

Le Grand Canyon

Les États-Unis ont d’innombrables parcs nationaux. Vous pouvez en visiter autant que vous voulez pendant votre voyage, mais ne faites pas l’impasse sur le Grand Canyon . Comme son nom l’indique, le parc national doit son nom à l’énorme gorge dans le paysage, créée par les eaux du fleuve Colorado. Le canyon a été élu l’une des sept merveilles de la nature. Grâce au fleuve Colorado, qui a creusé le grand canyon dans la roche, le Grand Canyon continue de se creuser - environ 20 cm tous les 1000 ans. Cependant, l’âge exact du Grand Canyon reste inconnu à ce jour. Les recherches sur son âge donnent des résultats allant de 6 millions à 70 millions d’années. Le fait que l’autre côté du canyon soit clairement visible de n’importe quel point est dû à la faible humidité, qui absorbe peu de lumière.

Las Vegas

À seulement 210 kilomètres du Grand Canyon, la ville est connue pour ses nombreux casinos modernes et extravagants, où vous pouvez tenter votre chance. Las Vegas étant dominée par l’industrie du divertissement, de nombreux spectacles y sont régulièrement organisés. Des exemples célèbres sont l’œuvre d’art aquatique devant le Bellagio ou la parade nocturne de la Fremont Street Experience.

Los Angeles

Los Angeles n’est qu’à 4 à 5 heures de route de Las Vegas. Los Angeles n’est pas exactement connue pour ses curiosités, mais plutôt pour la diversité de ses quartiers et de ses cultures. Le quartier le plus célèbre est bien sûr Hollywood. Vous reconnaîtrez probablement des endroits dans les films. Si vous ne rencontrez pas les célébrités en personne, vous pouvez toujours les retrouver sur le Hollywood Walk of Fame. À Los Angeles, le soleil brille 329 jours par an.

ESTA États-Unis

Avez-vous déjà organisé votre ESTA ou votre visa ? Pour des vacances, un voyage d’affaires ou un transfert aux États-Unis, vous devez disposer d’une autorisation de voyage valide. Pour les voyageurs de France ou de la Belgique, une ESTA, une autorisation électronique de voyage pour les États-Unis suffira dans la plupart des cas. Vérifiez à l’avance si vous remplissez les conditionspour demander un ESTA. Une fois que l’ESTA a été accordé, il est valable pendant deux ans et vous pouvez rester aux États-Unis pendant un maximum de 90 jours lors de chaque séjour. Cela devrait être suffisant pour profiter pleinement des paysages et des villes américaines lors de votre voyage en voiture.


Veuillez noter que cet article consacré à l’ESTA pour les États-Unis date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives à l’ESTA pour les États-Unis.