Bulletin d'actualités | | 06/05/2021 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Chacun qui souhaite se rendre aux États-Unis par avion ou en navire doit posséder un passeport valide et un ESTA ou visa USA. encore avant d’embarquer. Une fois arrivé aux États-Unis, on peut se déplacer en transport commun, voiture, moteur, autocaravane ou par vol intérieur.

Le voyage vers les États-Unis

Des centaines de millions de personnes arrivent aux États-Unis par avion chaque année. Dans la plupart des cas, un vol est la seule façon d’y aller, mais les voyageurs ont le choix entre un vol direct et un vol avec escale. Le vol direct est l’option recommandée, et non seulement parce que cela permet de gagner du temps. Un avantage supplémentaire est que moins de CO₂ est rejeté par rapport à un vol avec escale. Les passagers peuvent également choisir de compenser les émissions de CO₂ de leur vol en cochant cette option dans le formulaire ESTA.

Demandez une ESTA avant de partir

Les voyageurs d’une nationalité européenne n’ont pas besoin d’un visa pour voyager aux États-Unis pour un séjour temporaire dans la plupart des cas. Si ces voyageurs remplissent toutes les conditions de l’ESTA, ils peuvent demander cette autorisation de voyage et n’auront pas besoin de visa. L’abréviation ESTA signifie : “Electronic System for Travel Authorization” (système électronique pour l’autorisation de voyages). Parce que l’ESTA est plus facile et moins coûteux à obtenir, c’est la méthode la plus populaire de gagner accès aux États-Unis. Avec le formulaire ESTA, vous pouvez demander un ESTA en ligne en un rien de temps.

Une condition pour demander un ESTA est de présenter un passeport en cours de validité. L’ESTA étant lié au numéro du passeport avec lequel il a été demandé, le même passeport doit être utilisé pour se rendre aux États-Unis. Au contrôle des passeports, il est alors possible de vérifier rapidement si le voyageur dispose d’un ESTA valide.

Le transport public

Les voitures particulières sont le moyen de transport le plus courant aux États-Unis, mais les voyageurs peuvent également choisir de se rendre d’un endroit à l’autre en empruntant les transports en commun. La plupart des grandes villes sont également facilement accessibles par les transports publics et disposent d’un vaste réseau de trains, de métros et de tramways. La compagnie ferroviaire la plus connue est Amtrak, qui transporte environ 30 millions de passagers par an. En Californie, un réseau de transport public appelé Bay Area Rapid Transit (BART) a été mis en place. Il est accessible par un tunnel sous la mer dans les banlieues de San Francisco et d’Oakland. À Chicago et à New York également, les banlieues sont accessibles en train et en bus.

Malgré cet éventail de possibilités, voyager en transport commun a des désavantages considérables. Les arrêts sont souvent mal signalés et les bus ne respectent pas toujours les horaires. De plus, ils sont souvent très remplis. Il est donc conseillé de toujours avoir à portée de main le numéro de téléphone d’une compagnie de taxis ou de l’application "Uber", au cas où les transports publics ne fonctionnent pas ou peu. Pour les longues distances, vous pouvez vous tourner vers le plus grand opérateur de bus longue distance des États-Unis : Greyhound. Greyhound possède 1700 bus et est connu pour son bon rapport qualité-prix.

Le transport privé

Le moyen de transport le plus facile aux États-Unis est la voiture. Le transport personnel donne beaucoup de liberté. Les voyageurs de plus de 20 ans titulaires d’un permis B peuvent louer une voiture ou un camping-car d’un poids maximal de 3 500 kg auprès de n’importe quelle société de location de voitures, et les voyageurs titulaires d’un permis A peuvent choisir de louer une Harley Davidson ou un autre type de moto. Bien qu’un permis de conduire international ne soit pas officiellement requis, il est conseillé d’en faire la demande avant le départ pour être sûr, car certaines sociétés de location l’exigent. Le permis de conduire international n’est valable qu’en combinaison avec un permis de conduire national. Un autre document dont on a besoin est un visa ou ESTA USA, qui doit être demandé avant le départ.

Aux États-Unis, les cartes de crédit sont beaucoup plus utilisées qu’en Europe. Dans la plupart des cas, la caution pour la location d’une voiture ne peut être payée que par carte de crédit. Il est donc judicieux d’emporter une carte de crédit lors de vos déplacements. Veuillez noter que les conducteurs âgés de moins de 25 ans doivent payer un supplément journalier.

Les vols intérieurs

Si vous disposez de votre propre moyen de transport, il est possible de voir beaucoup de choses en peu de temps. Néanmoins, les voyageurs disposant d’une voiture sont limités à un seul ou à quelques États seulement. N’hésitez donc pas à réserver un vol intérieur pour les longues distances. Un vol intérieur entre l’est et ’ouest des États-Unis ne dure que 6,5 heures environ, alors que ce voyage en transport privé prendrait au moins 40 heures. En outre, les vols intérieurs sont relativement bon marché, car de nombreuses compagnies aériennes sont en concurrence les unes avec les autres.