Bulletin d'actualités | | 06/05/2021 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Avez-vous reçu votre visa Kenya ? Vous pourrez alors commencer à préparer le reste de votre voyage. Le pays compte pas moins de 27 parcs nationaux et plus de 30 réserves naturelles. Cet article décrit quelques-uns des plus beaux parcs nationaux et réserves naturelles du Kenya.

Réserve naturelle du Masai Mara

Le Masai Mara est peut-être la réserve naturelle la plus connue du Kenya. Il est situé au sud-ouest du Kenya et borde le Serengeti, une plaine de savanes et de forêts qui s’étend sur la Tanzanie et le Kenya. Chaque année, la Great Wildebeest Migration a lieu ici, un spectacle naturel au cours duquel des millions de zèbres, de gnous et de gazelles migrent du Serengeti au Masai Mara et reviennent plus tard dans l’année.

La période pendant laquelle vous avez le plus de chances d’assister à cette migration s’étend d’août à novembre. La traversée de la rivière Mara a généralement lieu en août ou en septembre. En octobre ou novembre, les animaux retournent en Tanzanie. Mais les autres mois, une visite au Masai Mara vaut également la peine. Dans cette réserve naturelle, les Big Five peuvent être aperçus tout au long de l’année.

Parc national d’Amboseli

Un parc national très visité dans le sud du Kenya est Amboseli, qui se trouve au pied du Mont Kilimandjaro. Le parc national est connu pour sa grande et ancienne population d’éléphants, estimée à environ 600. Outre les éléphants, des girafes, des hippopotames, des lions et des rhinocéros peuvent être observés à Amboseli. Les marécages et les lacs de l’ouest du parc abritent des flamants roses et des pélicans. Amboseli n’est pas seulement populaire auprès des touristes en raison des nombreux animaux sauvages qui y vivent, mais aussi en raison de la vue magnifique sur le mont Kilimandjaro. On peut y photographier des éléphants avec des pics montagneux enneigés en arrière-plan.

Amboseli n’est qu’à deux heures de route du parc national de Tsavo. Il est donc possible de combiner la visite des deux parcs nationaux. En outre, les deux parcs nationaux sont facilement accessibles depuis la capitale. Depuis Nairobi, il faut compter environ quatre à cinq heures de trajet en voiture pour Amboseli et cinq à six heures pour Tsavo. Depuis Mombassa, Tsavo peut également être atteint en voiture en cinq à six heures environ. Avec un e‑visa pour le Kenya, on peut arriver à l’aéroport de Nairobi ou de Mombassa. Les voyageurs de la Tanzanie vers le Kenya peuvent utiliser les postes frontières de Namanga, Taveta et Loitokitok, qui sont relativement proches des parcs nationaux.

Parc national de Tsavo

Tsavo est le plus grand parc national du Kenya et il fait partie des plus grands parcs nationaux du monde. Il se compose de deux parties : Tsavo Ouest et Tsavo Est, qui sont séparés par une ligne de chemin de fer et l’autoroute entre Nairobi et Mombassa. Tsavo Ouest présente un paysage varié avec des volcans, des marécages, des chutes d’eau et des lacs. L’un des points forts de la partie occidentale du parc national sont les sources de Mzima, une série de sources à l’eau cristalline (filtrée par la roche de lave), où l’on peut apercevoir des hippopotames et des crocodiles du Nil et où l’on peut faire de belles promenades.

Contrairement à Tsavo Ouest, Tsavo Est a un paysage plat et sec, mais précisément parce que la nature dans la partie orientale du parc national est moins luxuriante, il est plus facile d’y repérer des animaux. Tsavo Est est beaucoup plus grand que Tsavo Ouest et abrite plus de 10 000 éléphants, qui, en raison de la couleur rouge de la terre dans le parc national, sont également appelés les "éléphants rouges de Tsavo". Outre les éléphants, on peut également y admirer des buffles, des crocodiles et des zèbres.

Parc national du lac Nakuru

Le parc national du lac Nakuru doit son nom au lac Nakuru qui se trouve dans le parc national. Il est particulièrement connu pour les grands groupes de flamants roses qui s’y trouvent en raison de la grande quantité d’algues présentes dans le lac. En raison des pluies extrêmes et des inondations entre 2012 et 2014, on ne trouve plus beaucoup de flamants roses aujourd’hui, mais outre les flamants, le parc national abrite également des cormorans, des aigles pêcheurs, des pélicans, des girafes et des rhinocéros.

Demande de visa en ligne pour le Kenya

Pour visiter l’un des parcs nationaux du Kenya, vous devez obtenir un visa. Depuis 2021, les touristes ne peuvent utiliser que le visa électronique (e-visa Kenya), qui peut être demandé en ligne. Pour demander le visa, remplissez le formulaire de demande en ligne et payez les frais. Vous devez ensuite fournir certains documents, notamment un scan ou une photo de votre passeport et une confirmation de réservation ou une lettre d’invitation. Ensuite, la demande sera traitée. Une fois le visa accordé, vous recevrez une confirmation par courriel et par SMS.

Les parcs nationaux vous enthousiasment et vous n’arrivez pas à décider lequel visiter ? Le visa électronique vous permet de séjourner au Kenya pendant un maximum de 90 jours consécutifs. Cela vous donne plus qu’assez de temps pour faire un tour du pays et visiter plusieurs parcs nationaux et réserves naturelles. Pour en savoir plus sur la validité du visa pour le Kenya, cliquez ici.