Bulletin d'actualités | | 18/06/2021 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Bien que le Kenya soit principalement connu pour ses safaris, le littoral de l’océan Indien présente également une riche vie marine avec des récifs coralliens spectaculaires. Avec ses plages de sable blanc paradisiaques, le Kenya est le lieu idéal pour les amateurs de plongée qui recherchent à la fois l’aventure et la détente. Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur la plongée au Kenya et sur les exigences en matière de visa pour entrer dans le pays.

Licence de plongeur

Si vous n’en avez pas déjà un, vous pouvez obtenir un certificat de plongée avant ou pendant vos vacances au Kenya. Sur les sites de plongée mentionnés dans cet article, vous pouvez louer du matériel de plongée et participer à des excursions de plongée. Il existe également un certain nombre d’écoles de plongée qui proposent des leçons et des cours, de sorte que vous pouvez obtenir votre licence de plongée en quatre ou cinq jours seulement. Vérifiez au préalable auprès de l’école si le certificat que vous recevez à la fin du cours est également valable à l’étranger. Si vous souhaitez vous rendre au Kenya pour faire de la plongée et profiter de la beauté du littoral, vous aurez besoin d’un visa pour le Kenya en plus d’une licence de plongée.

Mombasa

Après la capitale Nairobi, Mombasa est la ville la plus peuplée du Kenya et la plus ancienne du pays. À la périphérie de la ville se trouve le Mombasa Marine National Park and Reserve, une zone marine de 200 km² proche des principales zones touristiques. Au nord de la ville se trouve Mtwapa Creek, un endroit idéal pour la plongée. Dans cette zone, vous pouvez voir de grands bancs de barracudas à queue jaune, des mérous et des tortues.

Kilifi

Kilifi est un village situé à environ 50 kilomètres au nord de Mombasa. Dans cette zone se trouvent les grottes de Vuma, profondes de 20 mètres, qui servent de cachettes aux anguilles, aux gros mérous et aux barracudas. Pour en sortir, il faut passer par un tunnel de 10 mètres qui sort par un trou dans le récif. Le parc national marin de Watamu, qui abrite un magnifique récif corallien, se trouve à 20 minutes de route de Kilifi. C’est également une importante zone de ponte pour les tortues de mer vertes. Vous pouvez combiner la visite de cette réserve avec une plongée sur le Moray Reef voisin, un récif avec un surplomb impressionnant de 28 mètres.

Réserve marine nationale de Kiunga

Cette réserve se trouve sur la côte nord du Kenya, dans le district de Lamu, et borde deux autres réserves naturelles, Dodori et Boni. Elle est formée de 50 îles calcaires et de récifs coralliens et a une superficie de 270 km². La zone, qui abrite des herbes marines et des mangroves, est un refuge pour les tortues de mer et les dugongs (Dugong dugong). C’est également un endroit idéal pour observer les oiseaux migrateurs qui nichent sur les îles.

Diani

Diani est devenue l’une des principales destinations touristiques de la côte kenyane grâce à sa longue plage de sable blanc et ses eaux turquoise. Outre les promenades guidées à dos de chameau le long de la plage de Diani, un certain nombre de sociétés organisent également des excursions de plongée, de surf et de kayak. C’est donc un bon endroit à considérer si vous souhaitez suivre un cours de plongée afin d’obtenir la certification correspondante.

Réserve marine de Kisite-Mpunguti

Près de la frontière tanzanienne se trouve la réserve marine de Kisite-Mpunguti. La réserve couvre 40 km² et est formée par le parc de Kisite et la réserve de Mpunguti, ainsi que par 4 îlots entourés de récifs coralliens. On peut s’y rendre en bateau depuis la ville de Shimoni, un voyage au cours duquel on peut voir plusieurs espèces de dauphins. L’une des principales attractions de cette zone est la vie marine luxuriante, notamment les plus grandes raies manta d’Afrique. Vous pouvez également voir des poissons-anges, des poissons-papillons ou des tortues à écailles (Eretmochelys imbricata).

Demande de visa pour le Kenya

Ce n’est pas un problème si vous n’avez pas de licence de plongée à votre arrivée au Kenya. Ce dont vous avez besoin avant de voyager, c’est d’un visa pour le Kenya. Il s’agit d’une autorisation de voyage électronique obligatoire délivrée par le gouvernement kényan. Vous pouvez demander votre visa pour le Kenya pour des vacances de plongée ou d’autres sports nautiques rapidement et facilement via le formulaire de demande sur ce site web. Vous devez ensuite télécharger un certain nombre de documents, tels qu’un scan ou une photo de votre passeport et une confirmation de réservation ou une lettre d’invitation. Une fois accordé, le visa pour le Kenya vous permet de rester dans le pays pour une durée maximale de 90 jours. Cela vous laisse suffisamment de temps pour combiner un safari avec la plongée sous-marine dans les différentes réserves et sites de plongée mentionnés ici. Si vous le souhaitez, vous pouvez prolonger votre séjour jusqu’à un maximum de 180 jours auprès du bureau de l’immigration au Kenya. Toutefois, il n’est pas garanti que la prolongation soit effectivement accordée.