Bulletin d'actualités | | 18/06/2021 | Temps de lecture : ± 6 minutes

L’archipel de Lamu est connu pour ses belles plages de sable, ses chaumières et sa culture amicale et décontractée. Ce magnifique archipel du nord du Kenya est l’une des destinations de vacances balnéaires les plus populaires de l’Afrique. Une fois que votre visa Kenya est approuvé, vous pouvez sauter dans un avion en direction de Manda et commencer à visiter les îles.

L’archipel de Lamu

L’archipel de Lamu est situé sur la côte du Kenya dans l’océan Indien, près de la frontière de la Somalie. Les plus grandes îles qui composent l’archipel de Lamu sont l’île de Pate, l’île de Manda et l’île de Lamu. Des autres îles plus petites sont Kiwayu et Manda Toto. Grâce à des siècles de commerce avec les marchands arabes et portugais, l’archipel possède une histoire riche et une culture swahilie fascinante aux traditions vivantes.

L’archipel de Lamu se trouve juste au sud de l’équateur. Par conséquent, le nombre d’heures d’ensoleillement tout au long de l’année est d’environ 9 heures par jour et la température moyenne est de 26 degrés Celsius, avec des pointes quotidiennes — surtout en mars et avril — qui peuvent atteindre 30 ou 31 degrés Celsius. La température moyenne de l’eau est d’environ 27 degrés Celsius.

L’archipel de Lamu n’est pas encore une destination de vacances très fréquentée. Les touristes qui visitent ce groupe d’îles choisissent généralement de séjourner dans la vieille ville de Lamu, dans le village de pêcheurs de Shela ou sur l’île de Manda dans des maisons de plage ou de belles maisons swahilies.

Le transport

L’arrivée en avion

La plupart des touristes voyagent à Lamu en avion. L’aéroport de l’île de Manda est connecté à ceux de Nairobi et Malindi. Une fois atterris, vous croisez le canal vers Lamu en bateau (les dhow), exactement comme les marchands, explorateurs et aventuriers le firent pendant des siècles. Une route maritime alternative pour se rendre à Lamu serait le navire qui part du port de Mokowe.

Une conditions du visa Kenya est qu’on entre dans le pays à l’un des lieux d’arrivée désignés. Toutefois, cela ne s’applique pas aux vols intérieurs. Une fois atterri au Kenya avec un vol international et que vous utilisez ensuite un vol intérieur, vous pouvez atterrir dans n’importe quel aéroport kényan.

Le “dhow”

Pour aller d’île à île dans l’archipel de Lamu, vous pouvez utiliser un dhow (boutre). Les boutres sont des voiliers en bois qui ont été construits à l’origine pour pêcher ou transporter des marchandises le long des routes commerciales de l’océan Indien. Aujourd’hui, les dhows sont utilisés pour des excursions d’une journée ou des safaris de plusieurs jours pour passer d’une île à l’autre.

Lamu sans voitures

Les îles de l’archipel de Lamu sont dépourvues de voitures, à l’exception de celle du commissaire (une sorte de maire), d’un tracteur et d’une ambulance. Les marchandises et les personnes sont transportées par bateau ou par âne et, depuis peu, par bodaboda, une sorte de moto-taxi. Monter sur un âne coûte environ 2 € par jour.

Les îles dans l’archipel de Lamu les plus remarquables

Lamu

Lamu, qui se trouve à seulement 300 mètres de la partie continentale du Kenya, est une île plate et sablonneuse d’environ 12 kilomètres sur 6. L’île possède de nombreuses forêts de mangroves, de belles plages aux eaux claires et des poissons inhabituels. Les amateurs de sports nautiques peuvent également s’y adonner.

Sur l’île de Lamu se trouve la ville du même nom, qui a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial en 2001 parce qu’elle est l’un des établissements swahili les plus anciens et les mieux préservés d’Afrique de l’Est. Il s’agit d’une ville swahilie typique datant du 14ème siècle, dont la population a plus que doublé dans les derniers 20 ans. Entre-temps, la ville compte environ 26 000 habitants dont 80% est musulman. À Lamu il y a de nombreuses mosquées ou les visiteurs doivent couvrir les épaules et les genoux. Lorsque vous êtes à Lamu, une visite des ruines ne doit pas être manquée. Vous y découvrirez la riche histoire de l’archipel.

Les autres villages sur l’île s’appellent Shela, Matondoni et Kipungani. Shela est la plus populaire parmi les touristes, en raison de ses maisons traditionnelles qui ont été converties en logements de vacances. Le village se trouve le long d’une plage de sable de 12 kilomètres de long. L’île est privée d’animaux sauvages, mais vous y trouverez des populations normales de chats, car les chiens sont considérés comme impurs par les habitants islamiques et ne sont donc pas présents ici.

L’archipel de Lamu au KenyaL’île de Lamu, Kenya

Manda

Après un séjour de détente sur l’île de Lamu vous pouvez faire une excursion en dhow vers les mangroves près de la ville ruinée de Takwa, pour y faire de la pêche ou de la plongée avec masque et tuba. Contrairement à Lamu, vous pouvez rencontrer un singe, un buffle, un léopard, une girafe ou un lion sur l’île voisine de Manda.

Demander un visa Kenya

Aimeriez-vous faire connaissance avec la culture swahilie en faisant le saut d’île au Kenya? Dans ce cas vous aurez besoin d’un visa Kenya. Depuis 2021, les voyageurs ne peuvent utiliser que le visa électronique. Le visa Kenya peut être demandé facilement et rapidement sur ce site web.

Il vous suffit de remplir le formulaire de demande en ligne, de payer les frais et de fournir les documents demandés. Afin d’obtenir un visa, vous devez télécharger une photo d’identité et une photo de votre passeport et deux confirmations de réservation : une pour votre vol de retour et une pour le lieu où vous séjournerez (hôtel, centre de villégiature, etc.). Votre demande est ensuite traitée et évaluée par le département de l’immigration kényan. Le visa vous sera envoyé par courriel une fois accordé.