Bulletin d'actualités | | 27/07/2020 | Temps de lecture : ± 3 minutes

Le gouvernement égyptien a annoncé que le pays autorise à nouveau le trafic international pour la première fois en trois mois. Depuis la crise mondiale du coronavirus, l'Égypte, comme plusieurs autres pays, s'était fermée à la circulation, mais le pays commence lentement à autoriser le retour des voyageurs étrangers.

Autocollant de sécurité du WTTC

Contrairement à des pays comme le Vietnam et le Cambodge, où aucune personne n'est morte du virus depuis quelques mois, l'Égypte souffre toujours du virus. Le nombre de cas de coronavirus n'a toujours pas diminué en Égypte, raison pour laquelle les scientifiques avertissent le pays qu'il procède trop rapidement.

Toutefois, le gouvernement égyptien est convaincu d'avoir pris des mesures de sécurité suffisantes pour que les voyageurs étrangers ne soient pas eux-mêmes en danger ni ne constituent un risque pour l'Égypte. Le gouvernement souligne que l'Égypte a reçu un "Safe Travel Stamp" du Conseil mondial du tourisme et des voyages. Ce certificat est accordé aux pays qui, selon l'organisation, protègent de manière adéquate la santé des voyageurs.

Où puis-je aller ?

L'Égypte ne s'ouvrira pas entièrement aux touristes étrangers. Il existe des zones spécifiques où ils peuvent se rendre, le reste du pays reste fermé aux étrangers. Les zones où les touristes sont autorisés à se rendre sont :

  • Le sud du Sinaï, où se trouvent les villes de Sharm el-Sheikh et de Dahab
  • La province de la mer Rouge, où se trouvent les stations balnéaires d'Hurghada et de Marsa Alam
  • Marsa Matrouh, sur la mer Méditerranée.

Mesures de corona pour les voyageurs étrangers

Les voyageurs étrangers qui prévoient de se rendre en Égypte dans un avenir proche sont soumis à des mesures spéciales de protection contre le virus afin d'éviter toute nouvelle propagation :

  • À l'arrivée en Égypte, un formulaire de santé doit être rempli et les voyageurs doivent être en mesure de prouver que leur assurance maladie a une couverture globale
  • Votre température peut être prise et vos bagages seront désinfectés, ce qui peut entraîner des temps d'attente plus longs
  • En Égypte, le port du masque est obligatoire dans les aéroports et autres lieux publics, et des consignes doivent être respectées pour garantir que les personnes sont maintenues à une distance de sécurité

L'Égypte a également introduit des mesures nationales qui doivent être respectées par les habitants et les voyageurs étrangers. Vous trouverez plus d'informations sur la page consacrée au coronavirus en Égypte.

Voyage en Égypte : visa ou non ?

Normalement, les voyageurs français et belges qui se rendent en Égypte ont besoin d'un visa pour entrer dans le pays. Actuellement, la situation n'est pas claire. Selon certaines informations, le gouvernement égyptien cesse d'exiger des visas touristiques jusqu'au 31 octobre, afin de motiver les étrangers à se rendre en Égypte plutôt que dans d'autres pays. Cependant, cela n'a pas encore été confirmé par le gouvernement égyptien.

Il est donc sage de demander un visa pour l'Égypte pour être certain, car vous serez renvoyé si vous n'avez pas de visa et que l'obligation de visa reste en vigueur. Le visa Égypte est relativement peu coûteux et sa durée de validité est de 90 jours. Vous pouvez rester jusqu'à 30 jours en Égypte, ce qui est généralement plus que suffisant pour passer d'agréables vacances à l'une des nombreuses stations balnéaires populaires.

Veuillez noter que cet article consacré au visa pour l’Égypte date de plus d'un an. Il est possible qu'il contienne des informations et des conseils obsolètes, c'est pourquoi aucun droit ne peut être tiré de cet article. Si vous partez prochainement en vacances et souhaitez connaître les règles en vigueur, consultez toutes les informations actualisées relatives au visa pour l’Égypte.