Bulletin d'actualités | | 04/03/2022 | Temps de lecture : ± 4 minutes

En 2020, une cité antique a été découverte sous le sable en Égypte. Il est désormais clair que la ville, Aton, est l’une des découvertes archéologiques les plus spectaculaires de ces 100 dernières années en Égypte. Aton était la capitale du royaume égyptien sous le pharaon Amenhotep III, pendant l’une des époques les plus prospères de l’Égypte ancienne. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la découverte d’Aton et comment la visiter avec un visa pour l’Égypte.

Explorez la splendeur archéologique de l’Égypte avec un visa

L’Égypte a beaucoup souffert de la crise sanitaire, car les restrictions de voyage ont fait que peu de touristes ont visité le pays. Le tourisme étant un élément important de l’économie égyptienne, le gouvernement fait de gros efforts pour attirer les touristes en Égyptenotamment en ouvrant de nouveaux musées archéologiques. Entre-temps, il est à nouveau autorisé à se rendre dans le pays et le gouvernement français considère que les voyages en Égypte sont à nouveau sûrs. Toutefois, l’obligation de visa demeure. Vous pouvez facilement demander votre visa pour l’Égypte en ligne avant votre départ. La demande de visa peut être effectuée entièrement en ligne et remplir le formulaire de demande ne prend que quelques minutes. En demandant le visa en ligne avant le départ, vous ne devez pas faire la queue à votre arrivée en Égypte pour demander un visa physique.

Découverte d’Aton en 2020

En 2020, l’ancienne cité d’Aton a été découverte près de Louxor, sur la rive occidentale du Nil. C’était une découverte très surprenante, car les archéologues étaient en fait à la recherche de la tombe de Toutankhamon. La cité d’Aton a été cachée sous le sable pendant plusieurs millénaires et semble avoir été conservée en très bon état. Les experts l’appellent même la "Pompéi d’Égypte". Cette découverte est particulièrement importante car la ville était habitée à l’apogée de la civilisation égyptienne antique, ce qui fait des fouilles une source importante d’informations sur la vie quotidienne des citadins à cette époque.

Les archéologues pensent qu’Aton a été fondée par Amenhotep III et que la ville était encore habitée sous le règne de son petit-fils, Toutankhamon. Amenhotep III a été pharaon d’Égypte de 1386 à 1349 avant J.-C., une période considérée par beaucoup comme l’apogée de la société égyptienne antique. Aton était alors probablement la ville la plus grande et la plus importante du royaume, ce qui rend la découverte encore plus spectaculaire. La ville a été soudainement abandonnée en 1335 avant J.-C. et la capitale du royaume a été déplacée à Amarna. Les raisons de cette situation sont encore inconnues et les archéologues et égyptologues espèrent que la découverte d’Aton pourra apporter plus de lumière sur la question.

Des vestiges découverts en Égypte ancienne

Aton est si bien conservé que les murs de trois mètres de haut de nombreuses maisons et palais sont encore debout. Sur la base des découvertes, les archéologues distinguent trois quartiers dans la ville, à savoir une zone industrielle, une zone administrative et une zone résidentielle. Dans la zone résidentielle, des objets du quotidien ont été trouvés, tels que des pots, des bijoux, des outils et des ustensiles de cuisine. Dans la zone industrielle, on a même trouvé une boulangerie avec trois grands fours qui sont très bien conservés. Il y a également eu des découvertes uniques, comme des murs en forme de vague autour d’un palais. C’est très inhabituel en Égypte. Il y a aussi un cimetière qui devrait faire de nombreuses découvertes particulières.

Il n’est pas encore possible de prévoir si et quand les parties intéressées seront autorisées à visiter Aton. Pour l’instant, le site est fermé au grand public. Cependant, on s’attend à ce qu’une grande partie des découvertes finissent dans l’un des nombreux musées archéologiques du pays, comme le Grand Musée égyptien qui ouvrira à l’automne 2022. Pour visiter ces musées, les voyageurs européens ont besoin d’un visa égyptien. Un e‑visa vous permet de vous rendre en Égypte pour un séjour de 30 jours, ce qui est plus que suffisant pour visiter plusieurs musées et attractions du pays.

D’autres découvertes sont attendues

Les personnes intéressées par l’archéologie devraient suivre de près l’actualité égyptienne dans les années à venir, car de nombreuses autres découvertes sont attendues à Aton et dans ses environs. Si vous voulez voir les objets et les sites antiques de l’Égypte en vrai, vous pouvez vous rendre dans le pays, car les voyages internationaux sont à nouveau autorisés. Toutefois, vous devrez demander votre visa pour l’Égypte avant votre voyage.