Bulletin d'actualités | | 10/12/2021 | Temps de lecture : ± 5 minutes

La Birmanie compte de nombreux parcs nationaux, sanctuaires de vie sauvage et zones protégées où les touristes peuvent admirer des éléphants d’Asie, des tigres et des crocodiles, ainsi que des plantes intéressantes et même un volcan. Les vues et les montagnes sont également d’une beauté exceptionnelle. Cet article présente les cinq plus beaux parcs nationaux de la Birmanie et explique comment demander un visa Birmanie.

Soyez bien préparé pour votre voyage

Pour tirer le meilleur parti de votre voyage en Birmanie, il est important que vous soyez bien préparé. Il est préférable de visiter les parcs nationaux pendant la saison sèche, lorsqu’il pleut moins en Birmanie. Cependant, pendant la saison des pluies, la nature est plus verte. Il existe également certains festivals qui ont lieu chaque année pendant la saison sèche et qui peuvent vous intéresser. En général, il est recommandé de visiter la Birmanie entre octobre et février, ce qui correspond exactement à l’hiver. Rassurez-vous, il fait encore très chaud à cette époque, avec des températures comprises entre 25 et 30 degrés.

Comme vous serez souvent à l’extérieur lors de votre visite des parcs, il est recommandé de vous protéger activement contre les piqures de moustiques en portant des vêtements couvrants, en utilisant du DEET et éventuellement en prenant des pilules contre la malaria.

Il est également essentiel que les voyageurs demandent un visa Birmanie bien à l’avance. Cette démarche peut facilement être effectuée en ligne par ce formulaire et coute 74,95 € par personne. Le visa de tourisme est valable pendant 90 jours. Pendant cette période, les voyageurs peuvent se rendre une fois à la Birmanie. Le séjour ne peut pas dépasser 28 jours. Même si vous vous rendez à la Birmanie le 90e jour après l’octroi du visa, vous pouvez rester dans le pays pendant 28 jours. Vous pouvez arriver à une autre date que celle que vous avez indiquée sur le formulaire de demande, pour autant qu’elle se situe dans la période de validité. Si vous quittez la Birmanie entre-temps, vous devrez demander un nouveau visa.

Après avoir effectué toutes les préparations, rien ne vous empêche de découvrir les parcs nationaux en Birmanie.

1 : Parc national du Mont Popa

Ce parc national a beaucoup à offrir. Le mont Popa lui-même est un stratovolcan de 1518 m de haut. À proximité se trouve aussi le Taung Kalat, une montagne sacrée pour les Birmans, sur laquelle se dresse un monastère. Cette montagne est également appelée la montagne de l’Olympe de la Birmanie, car les habitants croient que les esprits (« nats ») y sont réunis. En décembre, le Popa Nat Festival est célébré en l’honneur des « nats » ; un festival auquel vous pouvez assister. Vous pouvez monter sur le mont Popa pour avoir une vue spectaculaire sur les différentes plantes et la vallée. Vous pouvez également visiter le monastère d’or de Taung Kalat, d’où vous aurez une vue sur le mont Popa.

Mont PopaLe monastère d’or de Taung Kalat

2 : Parc national marin de l’ile Lampi

Ce parc national, situé sur l’ile de Lampi, est un site du patrimoine mondial. L’objectif du parc est de protéger les récifs coralliens, les animaux marins et les différentes espèces d’oiseaux qui y vivent. Le point le plus haut est à 455 mètres au-dessus du niveau de la mer. Vous pouvez vous rendre sur l’ile de Lampi en avion ou en bateau et il est recommandé de réserver une excursion pour profiter pleinement de l’ile. Vous pouvez faire des randonnées dans la jungle, faire de la plongée, du canoë et profiter de la belle nature.

3 : Parc national de Nat Ma Taung (Mont Victoria)

Le mont Victoria est la troisième plus haute montagne de la Birmanie avec 3070 mètres au-dessus du niveau de la mer et est situé dans le parc national de Nat Ma Taung. Vous pouvez escalader le mont Victoria depuis le village de Kanpetlet. L’ascension et la descente durent environ 5 heures au total. Dans le parc national, vous pouvez également faire des randonnées plus longues ou observer des espèces d’oiseaux uniques et découvrir la culture locale en visitant les nombreux villages.

4 : Parc national d’Alaungdaw Kathapa

Il s’agit du plus grand et du plus ancien parc national de Birmanie. Il contient de grandes populations d’éléphants d’Asie sauvages et d’autres espèces rares telles que des léopards, des ours malais, des écureuils géants et diverses espèces d’oiseaux et de singes. Ce parc est également un site du patrimoine mondial. Vous pouvez monter à dos d’éléphant, faire des excursions, visiter le temple Alaungdaw Kathapa et admirer la flore et la faune.

5 : Parc national de Hlawga

Ce dernier parc est situé à environ 35 kilomètres de la plus grande ville de Birmanie, Rangoun, de sorte qu’une visite peut facilement être combinée avec un séjour dans cette belle ville. Ce parc national contient une réserve de faune et un minizoo. Vous pouvez y voir des animaux que l’on ne trouve pas en Europe, comme des tigres et des crocodiles. Vous pouvez également réserver une excursion safari et monter sur des éléphants. Vous pouvez vous y reposer, mais aussi vous promener ou même camper.

Pour un véritable amoureux de la nature et des animaux, une visite de ces parcs nationaux vaut vraiment la peine. Ce sont souvent des secrets bien préservés que peu de touristes connaissent. N’oubliez pas de demander un visa Birmanie si vous souhaitez visiter ces parcs nationaux.