Bulletin d'actualités | | 23/12/2021 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Les points forts de l’Australie se trouvent non seulement dans les villes, mais aussi en dehors. Le visa Australie ermet de séjourner en Australie pendant trois mois. Plus qu’assez de temps pour explorer les étendues sauvages de l’Outback australien !

Qu’est-ce que l’Outback ? 

L’Outback est le nom donné aux vastes étendues sauvages de l’Australie. Plus de 70 % de l’Australie appartient à l’Outback, soit environ 5,6 millions de km² (une superficie équivalente à la moitié de l’Europe). L’Outback est donc extrêmement varié. Lors d’un voyage dans l’Outback, vous rencontrerez à la fois des paysages luxuriants et des déserts arides. La zone est en grande partie inhabitée. Sur les presque 26 millions d’habitants que compte l’Australie, seuls 800 000 vivent dans l’Outback. Environ un quart d’entre eux sont des Australiens indigènes, les Aborigènes. L’Outback ne compte que quelques villes et villages. La plus grande est Kalgoorlie-Boulder, mais les villes les plus connues sont Darwin et Alice Springs.

Préparer un voyage dans l’Outback

Il est important de bien se préparer à un voyage dans l’Outback. C’est une chose de lire des articles sur la taille de l’Outback, mais c’en est une autre de la vivre soi-même. Vous pouvez être sur la route pendant des heures dans une voiture sans que le paysage ne change. En raison des longues routes droites, les voyageurs peuvent se laisser distraire et les accidents ne sont pas rares sur ces routes. Il est donc conseillé de faire de nombreuses pauses pendant la conduite pour récupérer physiquement et mentalement.

Pour traverser l’utback, un véhicule à quatre roues motrices est généralement recommandé. Non seulement certaines routes de l’Outback sont difficiles à emprunter, mais les voyageurs internationaux ne sont pas autorisés à conduire sur les routes non goudronnées de l’Outback sans quatre roues motrices. Il est possible de louer une voiture dans des villes comme Alice Springs et Darwin, mais aussi à Adélaïde.

Faites attention à votre vitesse lorsque vous conduisez dans l’Outback. Les routes (souvent désertes) de l’Outback invitent les conducteurs à maintenir des vitesses élevées, mais ce n’est pas recommandé. Il peut arriver, par exemple, qu’un kangourou saute sur la route. Vous devez alors avoir suffisamment de temps pour freiner en toute sécurité.

Visa Australie peut également être utilisée dans l’Outback

Aucun visa spécial n’est nécessaire pour voyager dans les régions sauvages de l’Outback. Vous pouvez également explorer l’Outback avec le visa Australie normal. Le visa est valable un an et vous pouvez rester en Australie pendant trois mois par visite. Cependant, l’Outback est tellement gigantesque qu’il vous faudra probablement plusieurs voyages si vous voulez visiter toutes les régions. Le visa eVisitor vous permet d’effectuer un nombre illimité de voyages en Australie pendant la période de validité d’un an. Il n’est pas nécessaire de demander un nouveau visa chaque fois que vous quittez le pays et revenez plus tard dans l’année.

Veuillez noter que pour traverser les zones aborigènes, comme la Great Central Road et la Tjukaruru Road, vous aurez besoin d’un permis spécial. Ce permis est gratuit et peut être demandé en ligne. Vérifiez donc à l’avance si votre itinéraire passe par des zones aborigènes.

Les points forts de l’Outback

Uluru

Uluru, également connu sous le nom d’Ayers Rock, est l’une des attractions touristiques les plus populaires de l’Outback australien. Cette gigantesque formation rocheuse est haute de 348 mètres. La plupart d’entre elles se trouvent sous le sol. Uluru a une grande valeur culturelle pour les Aborigènes Anangu de la région. Ils organisent des visites au cours desquelles ils expliquent les environs et les aspects culturels et historiques d’Uluru. Uluru est surtout connu pour ses magnifiques couleurs, qui semblent changer tout au long de la journée. Au lever et au coucher du soleil, le rocher présente une couleur rouge impressionnante.

Nationaal park Kakadu

Au nord de l’Australie, près de Darwin, se trouve le parc national de Kakadu. Avec une superficie de près de 20 000 km², Kakadu est de loin le plus grand parc national d’Australie. Kakadu est principalement connu pour les crocodiles de mer (le plus grand reptile vivant au monde) qui s’y trouvent en grand nombre, mais le parc compte également plus de 270 espèces d’oiseaux. La zone dans laquelle se trouve le parc national est habitée depuis plus de 40 000 ans. C’est pour cette raison que l’on peut admirer d’anciennes peintures rupestres et d’autres curiosités archéologiques dans différentes parties du parc.

Kings Canyon

Kings Canyon est une gorge impressionnante dont les parois font plus de 300 mètres de haut. La gorge est située dans le parc national de Watarrka, dans le nord de l’Outback australien. Kings Canyon possède plusieurs sentiers de randonnée qui mènent les visiteurs à travers la gorge. Le plus court de ces sentiers est long de deux kilomètres. Le plus long, le Kings Canyon Rim Walk, est long de six kilomètres et peut facilement prendre quatre heures. Mais pour beaucoup, cela en vaut la peine, car l’itinéraire va jusqu’au sommet du canyon, offrant des vues spectaculaires.

The Devils Marbles

Les Devils Marbles, ou les « billes du diable », se trouvent dans la réserve de conservation des Devils Marbles. Il s’agit de pierres naturellement arrondies dont la taille est très variable : certaines ont un diamètre de six ou sept mètres, tandis que d’autres n’ont que quelques décimètres de diamètre. Voir les rochers parfois parfaitement arrondis sur les plaines plates de l’Outback australien est une expérience unique à ne pas manquer.