Bulletin d'actualités | | 06/05/2021 | Temps de lecture : ± 5 minutes

Hô Chi Minh-ville (couramment Saïgon) est la plus grande ville du Vietnam et ne devrait pas être manquée lors dʼune visite du pays. Les visiteurs français et belges ont besoin d’un visa pour se rendre à Hô Chi Minh-ville. Depuis quelques années, ce visa Vietnam se fait demander facilement en ligne.

La France en Asie

À Hô Chi Minh-Ville, les traces d’événements majeurs de lʼhistoire du Vietnam - comme la colonisation française et la guerre qui sʼy est déroulée - sont encore visibles. Bien que de nombreux bâtiments coloniaux français aient été détruits pendant la guerre, les influences françaises sont encore bien visibles sur la place de lʼhôtel. Ici, on trouve la Basilique Notre-Dame de Saïgon, une cathédrale à deux clochers construite par des colons français entre 1877 et 1880. Chaque dimanche il y a un service, mais pendant le reste de la semaine l’église est vide. À côté de la basilique on trouve encore deux édifices de l’époque coloniale: le bureau de poste et l’hôtel de ville.

Une histoire mouvementée

Les personnes intéressées par la guerre du Vietnam sont invitées à visiter le musée des vestiges de guerre, où la guerre entre lʼAmérique et le Vietnam est documentée. Outre les photos des bombardements et autres atrocités de la guerre du Vietnam, le musée expose des attributs de la guerre, par exemple de lʼépoque de la colonisation française. Dans la cour, vous pouvez voir des équipements militaires américains de la guerre, tels que des chars, des hélicoptères et des avions de chasse.

Une autre site historique qui vaut le coup d’être visité est le palais des retrouvailles qui fut construit entre 1962 et 1967. Le président du Sud résidait dedans quand lʼarmée du Nord entrait le 30 avril 1975 et ainsi gagnait la guerre. Aujourd’hui le palais sert de musée où on peut visiter les pièces à l’intérieur original et l’abri souterrain.

Juste en dehors de la ville il y a les tunnels de Cu Chi, un ensemble de passages souterrains utilisés par le Viet Cong pendant la guerre. Les tunnels servaient d’abri mais aussi d’entrepôt pour les armes et la nourriture et étaient de grande importance pour le mouvement de résistance contre les forces de guerre américains. Les tunnels sont accessibles au public en deux endroits: à Ben Dinh et à Ben Duoc.

Une métropole moderne

Hô Chi Minh-ville est connue par son histoire, mais elle est aussi une ville moderne avec pas mal d’influences occidentales. Sur les rives du fleuve Saïgon on voit surtout des gratte-ciel. La ville est le centre économique du Vietnam, qui se reflète surtout dans le quartier des affaires. On y trouve aussi d’innombrables magasins, restaurants, discothèques et skybars. La vie nocturne rend Hô Chi Minh-ville une destination populaire parmi les randonneurs. Le quartier Pham Ngu Lao, où on trouve des auberges de jeunesse, maisons d’hôtes et bars partout, est surnommé le quartier des randonneurs de Hô Chi Minh-ville.

Hô Chi Minh-villeLes gratte-ciel de Hô Chi Minh-ville

Depuis l’aéroport le centre ville est situé à quelques seulement quelques kilomètres de distance et dispose d’une ligne qui vous porte directement vers Pham Ngu Lao. Un visa digital pour le Vietnam vous permettra d’arriver dans l’aéroport de Hô Chi Minh-ville (Tan Son Nhat). Il y a des vols directs de Paris, Zurich et Francfort au capital du Viêt Nam. Un visa digital permet également d’arriver en navire.

De beaux temples et pagodes

Bien que Hô Chi Minh Ville se soit beaucoup modernisée ces dernières années, la culture vietnamienne originale est toujours présente dans la ville. Il y a plusieurs temples et pagodes magnifiques qui valent la peine dʼêtre visités. Un d’eux est la pagode de lʼempereur de jade, l’une des plus importantes sanctuaires de la ville, qui fut dédié à l’empereur de jade taoïste. Un autre temple bien fréquenté est le temple hindu de Mariamann. En plus, juste en dehors de la cité on trouve le temple coloré de Cao Dai, inspiré par le bouddhisme, le confucianisme, le taoïsme et le christianisme.

Le delta du Mékong

Hô Chi Minh-ville fait un excellent point de départ pour aller explorer le delta du Mékong, une territoire de 39.000 kilomètres carrés au sud-est de la métropole, où les branches du fleuve Mékong se jettent dans la mer de Chine méridionale. Pour prendre distance du tumulte de la ville on peut voyager de Hô Chi Minh-ville à My Tho en environ 30 minutes. Une fois arrivés, les voyageurs peuvent admirer les rizières, les îlots, les villages et marchés flottants du delta du Mékong.

Demande de visa Vietnam

Les voyageurs avec la nationalité française, belge et suisse ont besoin d’un visa pour visiter Hô Chi Minh-ville. En général, les touristes et les voyageurs d’affaires correspondent aux conditions d’obtenir un visa digital Vietnam. Une application de visa peut être lancée en ligne et un rendez-vous à l’ambassade vietnamienne n’est pas nécessaire. Le processus prend environ une semaine dans la majorité des cas.

Pour répondre aux exigences il faut posséder un passeport avec une validité d’au moins 30 jours après l’expiration du visa et avoir arrangé au moins un lieu de séjour. Veuillez noter que les lieux dʼarrivée et de départ à indiquer dans le formulaire ne peuvent être modifiés après le traitement de la demande. Avant de demander votre visa, décidez donc si vous vous rendrez directement à Hô Chi Minh-Ville par avion ou si vous arriverez dans une autre ville du Viêt Nam et vous rendrez ensuite à Hô Chi Minh-Ville.