Bulletin d'actualités | | 12/01/2022 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Parmi les touristes, le Kenya est surtout connu comme une destination de safari. Mais le pays africain a bien plus à offrir que de simples safaris. Un visa Kenya vous permet de rester dans le pays pendant 90 jours, ce qui vous donne plus qu’assez de temps pour explorer ce pays diversifié !

Escaladez la deuxième plus haute montagne d’Afrique

Avec une hauteur de 5199 mètres, le mont Kenya est la deuxième plus haute montagne d’Afrique après le Kilimandjaro. En kikuyu (une langue bantoue), la montagne est appelée Kirima Kĩrĩ Nyaga, ce qui signifie « Montagne brillante ». La raison de ce nom est facile à comprendre. Les sommets de la montagne sont recouverts de neige, ce qui les fait briller comme de gigantesques perles, notamment dans la lumière du matin. Comme le Kilimandjaro, le mont Kenya peut également être escaladé. Les trois plus hauts sommets sont Lenana (4985 m), Nelion (5188 m) et Batian (5199 m). Les deux plus hauts sommets, le Nelion et le Batian ne sont généralement gravis que par des alpinistes expérimentés.

Traversez la Hell’s Gate

Le nom Hell’s Gate peut sembler intimidant, mais c’est tout le contraire. Hell’s Gate est un magnifique parc naturel, et l’un des deux seuls parcs du Kenya où l’on peut marcher ou faire du vélo sans aucun problème. Contrairement aux autres parcs du Kenya, il n’y a pratiquement aucun animal dangereux à Hell’s Gate dont il faut tenir compte. Le parc possède de longues étendues de pistes cyclables et de sentiers de randonnée, des parois rocheuses que l’on peut escalader, des sources thermales et des geysers.

Diner dans une grotte

Dans la station balnéaire populaire de Diani, au Kenya, on trouve le restaurant Ali Barbour’s Cave. Comme son nom l’indique, le restaurant est construit dans une ancienne grotte de dix mètres sous terre. Les dineurs sont entourés par les murs de la grotte magnifiquement éclairés. De plus, la grotte a un plafond ouvert, donnant une vue sur le ciel étoilé. Une réservation est nécessaire et les clients sont ramenés à leur hôtel en taxi.

Explorez Nairobi et Mombasa

De nombreux voyageurs qui arrivent à Nairobi quittent la ville presque immédiatement pour se rendre, par exemple, à Diani Beach ou pour faire un safari. C’est dommage, car Nairobi est une belle ville avec de diverses attractions et activités. Nairobi est bondée de restaurants, de cafés et de galeries uniques, et possède même son propre parc national juste à l’extérieur du centre-ville.

Mombasa mérite également une visite. Mombasa est le plus grand port du Kenya, et les influences du commerce international se reflètent dans l’architecture de la ville, ainsi que dans les vêtements et la nourriture locaux. Une visite du fort Jesus et de la partie historique du vieux Mombasa ne doit pas être manquée.

Visite des ruines de Gedi

Sur la côte nord-est du Kenya, près de Kilifi, se trouvent les ruines de la ville swahilie de Gedi. La ville remonte au 15e siècle, mais a été abandonnée au milieu du 17e siècle pour des raisons encore inconnues. Au 19e siècle, les ruines ont été redécouvertes par des colons britanniques, bien que le peuple local Mijikenda connaissait déjà l’endroit. Gedi contient les vestiges d’un palais, d’une mosquée et de plusieurs maisons. Les touristes peuvent réserver une visite pour se promener eux-mêmes parmi les ruines antiques, une expérience inoubliable.

Visa pour voyager au Kenya

Ce qui rend le Kenya encore plus attrayant comme destination de vacances, c’est que le visa pour le Kenya peut être facilement demandé en ligne. Depuis le début de 2021, il n’est même plus possible d’obtenir un visa d’une autre manière. Les files d’attente à l’aéroport sont ainsi beaucoup plus courtes, car tout le monde peut passer directement. Selon le gouvernement kényan, la numérisation complète du système de visa a considérablement amélioré la sécurité dans le pays, parce que tous les voyageurs peuvent désormais être contrôlés à l’avance.

Pour demander le visa, vous remplissez le formulaire de demande en ligne. Après le paiement des frais, quatre documents doivent être téléchargés : une photo d’identité, un scan du passeport, une confirmation de réservation d’un hôtel ou d’un centre de villégiature et une confirmation du vol de retour.