Bulletin d'actualités | | 01/12/2021 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Ceux qui pensent à un voyage en Égypte peuvent penser à des stations balnéaires luxueuses et coûteuses. Mais l’Égypte est également une destination fantastique si vous souhaitez voyager avec un budget réduit. Cependant, cela se traduit souvent par un voyage plus aventureux. N’oubliez pas de demander un visa pour l’Égypte avant votre départ.

Vous cherchez un autre endroit pour dormir

Il n’est pas toujours nécessaire de séjourner dans une station balnéaire. L’Égypte offre plusieurs endroits alternatifs pour dormir, ce qui peut vous faire économiser beaucoup d’argent. En particulier dans les grandes villes, vous trouverez suffisamment d’hôtels et d’auberges simples, où vous pourrez séjourner à un prix avantageux. Ces hébergements sont particulièrement abordables pendant la basse saison. À cette période, il y a moins de touristes en Égypte. De ce fait, les prix baissent. Avec un peu de marchandage, vous pouvez même obtenir une nuit entre 4 et 10 € par nuit. Le prix dépend du type de chambre.

Le camping en Égypte n’est pas comme celui auquel nous sommes habitués en Europe. En particulier le long de la mer Rouge, vous pouvez trouver quelques campings, mais ils sont souvent mal équipés. La meilleure option pour camper en Égypte est de demander aux hôtels disposant de grands jardins si vous pouvez planter votre tente dans leur jardin pour une somme modique. Le camping sauvage en Égypte n’est pas une bonne idée et est souvent très dangereux. Dans de nombreux endroits, il peut y avoir des mines non explosées et plusieurs zones sont utilisées par l’armée comme terrains d’entraînement militaire. Il est donc conseillé de ne pas planter sa tente n’importe où. Vérifiez toujours au préalable auprès des autorités locales si vous pouvez camper dans un certain endroit. Si vous avez envie de vous lancer dans l’aventure, vous pouvez également faire du couch surf avec les locaux.

Utiliser les transports publics

Un moyen facile d’économiser de l’argent en voyageant en Égypte est d’appliquer les transports publics. C’est aussi un excellent moyen de découvrir la culture et la population locale. Si vous souhaitez vous déplacer en Égypte, vous avez le choix entre plusieurs moyens de transport.

De nombreux minibus circulent dans les grandes villes et conviennent parfaitement pour les courtes distances. Vous pouvez vous arrêter et monter dans ces bus n’importe où. Un trajet ne coûtera pas plus de 50 cents. Pour les trajets intérieurs avec une plus grande distance entre les villes, vous pouvez prendre le bus pour un prix modique. Mais le train peut aussi être une option bon marché, si vous pouvez obtenir un billet. Les voyages en train sont principalement destinés aux locaux, ce qui rend difficile pour les touristes d’obtenir une place dans un train de jour. Toutefois, les touristes peuvent prendre le train de nuit entre Le Caire et Louxor. Ces trains ont différentes classes avec différentes catégories de prix. La classe la moins chère coûte 50 cents. Cependant, vous vous retrouverez dans la partie la plus mauvaise et la moins hygiénique du train. N’oubliez pas que ce voyage dure environ 10 heures.

N’oubliez pas de demander votre visa

Si vous vous rendez en Égypte pour les vacances, il est obligatoire de demander un visa pour l’Égypte. Cette obligation s’applique également aux mineurs. Ce visa peut être demandé facilement et entièrement en ligne. Il est conseillé de vérifier à l’avance si vous remplissez les conditions d’obtention du visa pour l’Égypte. Si vous ne remplissez pas ces conditions, il n’est pas possible de demander un visa pour l’Égypte en ligne. Dans ce cas, vous devez demander votre visa au consulat égyptien.

Une fois que votre demande de visa a été approuvée par le service d’immigration égyptien, vous recevrez votre visa par courrier électronique. Vous devez l’imprimer et le conserver avec votre passeport. De cette façon, vous aurez toujours votre visa à portée de main. Un visa pour l’Égypte est valable pendant 90 jours, dont 30 jours consécutifs au maximum.