Bulletin d'actualités | | 25/03/2021 | Temps de lecture : ± 6 minutes

Si vous souhaitez louer une voiture en Égypte, vous devez tenir compte d’un certain nombre d’éléments. Plusieurs conditions doivent être remplies, par exemple, vous devez être en possession d’un visa valide pour l’Égypte.

Réservez en ligne ou louez à l’aéroport

Les voyageurs peuvent réserver une voiture sur le site web d’un concessionnaire ou d’une société de location en Égypte avant leur départ. La plupart des sociétés internationales de location de voitures, telles que Avis, Hertz ou Europcar, opèrent également en Égypte. Les prix diffèrent sensiblement et dépendent du type de voiture, mais aussi de l’âge de la voiture louée. En moyenne, une voiture de location en Égypte coûte entre 40 et 50 dollars par jour. Il n’est pas nécessaire de réserver une voiture à l’avance, vous pouvez également vous rendre dans l’une des agences des différentes sociétés de location de voitures après votre arrivée. Ils se trouvent généralement à l’aéroport.

Conseil : vérifiez toujours la plaque d’immatriculation de la voiture. Les bonnes voitures de location sont reconnaissables à leur plaque d’immatriculation orange pour les touristes. Vérifiez toujours dans le coffre s’il y a une roue de secours disponible. Les routes égyptiennes sont souvent de mauvaise qualité, et c’est aussi un bon moyen de vérifier si la société de location de voitures prend au sérieux la sécurité et le confort des clients.

Règles et conditions

Pour conduire une voiture en Égypte, vous devez avoir un permis de conduire international en plus du vôtre. En France, ils sont disponibles dans les magasins ANTS. Bien que l’âge de 18 ans soit autorisé pour conduire, l’âge minimum pour louer une voiture en tant que touriste en Égypte est de 25 ans et l’âge maximum de 70 ans. En Égypte, ils roulent sur la voie de droite. Tous les passagers doivent porter une ceinture de sécurité, à l’avant comme à l’arrière et les enfants de moins de 7 ans ne sont pas autorisés à s’asseoir à l’avant. La vitesse est limitée à 60 km/h dans les zones bâties, 90 km/h en dehors et 100 km/h sur l’autoroute. L’Égypte est connue pour son taux élevé de contrôles de vitesse, vous pouvez donc vous attendre à une amende si vous ne faites pas attention à votre vitesse. Vous devez toujours avoir sur vous les documents suivants lorsque vous conduisez :

  • Certificat d’enregistrement
  • Permis de conduire (le vôtre et un permis international)
  • Certificat d’assurance automobile

Trafic intense et règles de priorité en Égypte

On dit parfois que si vous savez conduire en Égypte, vous pouvez conduire partout dans le monde. En général, il est déconseillé aux touristes de conduire en Égypte même. Les touristes choisissent souvent de se déplacer en transports publics ou en taxi, ou de louer une voiture avec un chauffeur personnel. L’une des principales raisons pour lesquelles il est fortement déconseillé de conduire en Égypte même est que le droit de passage est principalement basé sur des règles informelles et que les règles formelles qui existent ne sont certainement pas toujours suivies. En théorie, les piétons ont la priorité en Égypte, ce qui signifie qu’il peut arriver qu’un piéton traverse soudainement la route. Cependant, l’Égypte compte des milliers de décès chaque année, dont la plupart sont des piétons. Un conseil utile est de toujours rechercher le contact visuel avec les piétons, car vous pouvez souvent savoir, d’après leur langage corporel, s’ils veulent traverser.

Il existe de nombreuses autres « règles », ou plutôt coutumes, qui ne sont généralement connues que des personnes qui ont déjà conduit en Égypte. Par exemple, les gros véhicules ont la priorité sur les petits, et il est important de ne pas garder trop de distance avec la voiture qui vous précède (sinon cet espace sera rapidement occupé par une autre voiture), mais aussi pas trop peu, car les conducteurs s’arrêtent souvent de manière impromptue au milieu de la route. De plus, la corne en Égypte est indispensable.

Il arrive régulièrement que les feux de circulation en Égypte ne fonctionnent pas. Dans ce cas, il y a généralement un policier qui régule la circulation. C’est l’un des rares cas où il existe des règles concrètes de priorité de passage que chacun doit respecter, vu que c’est l’agent qui détermine qui peut conduire et quand.

Conseil : si vous êtes coincé dans le sable avec votre voiture, n’accélérez pas pour vous en sortir de cette façon. Cela ne fera qu’empirer les choses. Il existe des outils spéciaux, tels que des tapis, qui permettent aux pneus de la voiture d’avoir une meilleure adhérence au sol, ce qui facilite la sortie du sable. Si vous n’avez rien, vous pouvez mettre les tapis de sol de la voiture devant les roues pour vous dégager du sable.

Demande de visa pour l’Égypte

Outre un permis de conduire valide (à la fois le propre permis de conduire et un permis de conduire international), il faut un autre document pour louer une voiture en Égypte : un visa valide. Sans visa, les voyageurs français et belges ne peuvent pas entrer dans le pays. Le visa pour l’Égypte peut être demandé en ligne, ce qui rend inutile une visite au consulat. Le visa pour l’Égypte existe en deux versions : un visa à entrée unique, qui vous permet de séjourner une fois dans le pays pendant 30 jours, et un visa à entrées multiples, qui vous permet de vous rendre en Égypte plusieurs fois avec le même visa. De même, avec un visa à entrées multiples, chaque séjour peut durer jusqu’à 30 jours. Les deux visas sont valables pendant 90 jours.

Pour demander un visa, il faut remplir un formulaire de demande en ligne, ce qui ne prend généralement que 5 minutes. Le visa sera traité et envoyé par courrier électronique après paiement des droits, après quoi il suffira de l’imprimer. Note : Si vous souhaitez séjourner chez des amis ou de la famille, vous aurez besoin d’une lettre d’invitation en plus du visa. À votre arrivée en Égypte, on vous demandera peut-être un itinéraire comprenant tous les vols et toutes les nuits réservées.