Bulletin d'actualités | | 20/01/2022 | Temps de lecture : ± 4 minutes

Depuis novembre 2021, il est à nouveau possible pour les touristes de se rendre au Cambodge. Après une longue période de strictes restrictions d’entrée, le pays veut se concentrer sur le tourisme durable (écotourisme). Dans cet article, vous en saurez plus sur les voyages durables au Cambodge et sur la manière de compenser les émissions de CO2 de votre voyage lors de votre demande de visa.

Voyage au Cambodge à nouveau possible

En raison de la pandémie du coronavirus, il a été impossible de se rendre au Cambodge en tant que touriste pendant un an et demi. Entre-temps, le nombre d’infections dues au coronavirus dans le pays maintient un niveau bas depuis des mois ; cela est raison pour laquelle le gouvernement a décidé de rouvrir les frontières en novembre 2021. Avec le deuxième taux de vaccination le plus élevé d’Asie du Sud-Est, le gouvernement du Cambodge estime que les voyageurs peuvent rentrer dans le pays en toute sécurité. Toutefois, les voyageurs doivent demander un visa Cambodge à l’avance. Cela permet à tout le monde de visiter des attractions les plus connues du monde, comme Angkor Wat. Cependant, le Cambodge a également beaucoup à offrir aux personnes soucieuses de l’environnement et aux amateurs de la nature.

Visitez une forêt tropicale intacte

Ces dernières années, la chaine des Cardamomes est devenue un incontournable du tourisme durable. La chaine est située dans l’ouest du Cambodge, au milieu de l’une des plus grandes et des plus intactes forêts tropicales d’Asie du Sud-Est. La région abrite une grande diversité d’animaux sauvages et rares, tels que la civette indienne, le tigre chinois, l’ours malais et l’éléphant indien. On estime que plus de 100 mammifères différents et au moins 62 espèces menacées y vivent.

La municipalité de Chi-Phat, dans la chaine des Cardamomes, est la base idéale pour une visite durable de cette région. Une caractéristique unique de Chi-Phat est que toutes les activités touristiques sont facilitées par la population indigène. Les visiteurs ont ainsi un aperçu intime de la vie de cette communauté isolée et de sa relation avec la nature environnante, tout en contribuant au développement durable de cette région. Une autre option pour un voyage dans la chaine des Cardamomes est de passer une nuit au Cardamom Tented Camp. Ici, les voyageurs, loin du tourisme de masse, peuvent dormir dans des tentes bien équipées et confortables. Le restaurant attenant sert des plats et des boissons locaux. Un séjour au Cardamom Tented Camp contribue également à la protection de cette forêt tropicale.

Tourisme durable à Siem Reap

Les voyageurs qui se rendent au Cambodge ne peuvent pas éviter de visiter Siem Reap, car elle est située à proximité du complexe de temples d’Angkor Wat. Par ailleurs, dans ce centre touristique, les voyageurs peuvent soutenir les développements durables au Cambodge en faisant des choix conscients. Le marché Made in Cambodia offre aux visiteurs la possibilité d’acheter des objets artisanaux qui sont produits localement. Vous recherchez un souvenir fait à la main qui soutient l’artisanat local ? Alors le marché Made in Cambodia vaut vraiment la peine d’être visité. Le marché est ouvert tous les jours de la semaine à partir de midi.

Vous avez envie d’un spectacle de cirque spécial sans animaux ? Phare, le cirque cambodgien relie des récits de l’histoire récente du Cambodge, de sa culture indigène, de sa danse et de sa musique à de talentueux spectacles acrobatiques. Le cirque est organisé par une organisation de la société civile et un centre de formation. En visitant Phare, les visiteurs peuvent non seulement assister à un spectacle unique, mais aussi contribuer à l’éducation des artistes et des jeunes au Cambodge.

En outre, les visiteurs de Siem Reap conscient des problèmes de l’environnement peuvent rechercher des hôtels associés à la campagne « ReFill Not Landfill ». Plus de 40 entreprises de Siem Reap y participent. Les hôtels participants encouragent l’utilisation de gourdes réutilisables, en mettant à la disposition des robinets d’eau potable. Cela devrait réduire considérablement la quantité de plastique qui se retrouve dans l’environnement.

Vous êtes inspiré ? Demandez votre visa aujourd’hui

Avez-vous déjà prévu de voyager (de manière durable) au Cambodge ? Vous pouvez ensuite commencer à demander votre visa Cambodge. Lors de votre demande de visa, vous pouvez choisir de compenser les émissions de CO2 de votre vol. Pour cela, vous payez une surtaxe qui est entièrement reversée à des projets environnementaux certifiés qui compensent les émissions de CO2. Ainsi, vous pouvez vous rendre au Cambodge sans avoir à vous soucier des dommages climatiques associés.